Quatre jours à Saint-Paul-sur-Ubaye - 27/28 février, 01/02 mars 2014

Publié le 5 Mars 2014

Jeudi 27 février :

Départ de Toulon à 7h pour nos 5 compères de dortoir, Gérard alias Gégé, Marie, Laurent, Marissol et Alexandra. René et Charlotte sont déjà sur place grâce à leur fourgon de l'espace. Nous arrivons au Gîte de la Souste à 12h après un petit café à Tallard et une pause pain pour les pique-nique.

Tout le monde s'équipe, pas trop chaudement, il fait très beau et très bon et à 13h nous voici sur les traces de l'espace nordique de Saint-Paul. Nous rejoignons le GR6 (qui va jusqu'à l'Est de Bordeaux, véridique mais pas pour aujourd'hui) direction Fouillouse où un point récupération hydrique nous attendrait...

Laurent, Marie et Gérard sont partis comme des flèches.

Plus on s'approche de Fouillouse plus le temps se dégrade, il ne fait plus si chaud. Nous atteignons le village après une interminable zone de replat et déception, le bar est fermé, ça attendra.

Il est 15h30, après 300 m de dénivelé c'est l'heure du déj-outer... Il ne fait pas chaud nous ne nous attardons pas et faisons demi-tour.

De retour à l'espace nordique, il nous reste 1h de marche avant la chaleur du gîte et la récupération!

A 19h le repas nous attends, un bon poulet basquaise cuisiné par le chef cuisto et une mousse au chocolat maison!

Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6
Ascencion vers Fouillouse par le GR6

Ascencion vers Fouillouse par le GR6

Le temps se dégrade...
Le temps se dégrade...
Le temps se dégrade...

Le temps se dégrade...

Quatre jours à Saint-Paul-sur-Ubaye - 27/28 février, 01/02 mars 2014
Nous arrivons à Fouillouse...
Nous arrivons à Fouillouse...
Nous arrivons à Fouillouse...
Nous arrivons à Fouillouse...

Nous arrivons à Fouillouse...

Quatre jours à Saint-Paul-sur-Ubaye - 27/28 février, 01/02 mars 2014
...il est temps de déj-outer ;)
...il est temps de déj-outer ;)

...il est temps de déj-outer ;)

Retour à l'espace nordique, fin de la journée!

Retour à l'espace nordique, fin de la journée!

Vendredi 28 février :

Après un bon petit déjeuner agrémenté de confitures maisons, départ à 8h30, direction la Tête de l'Homme.

L'ascension commence directement à travers les bois. Les trois flèches du jour sont Charlotte, Marie et Laurent. Nous les perdons de vue, ils sont partis sur la mauvaise trace mais nous les retrouvons vite avant de commencer l'ascension. Nous devons faire notre propre trace dans une bonne poudreuse bien épaisse. Nous nous relayons souvent car la pente devient très raide et les forces s'amenuisent avec le mauvais temps qui s'acharne sur nous.

A 11h30 nous arrivons sur un replat exposé au vent où il neige dru. Nous faisons demi-tour après 600 m de dénivelé très difficiles.

A la descente c'est toujours plus facile, nous filons "tout droit" (ça s'applique à toutes les disciplines) ce qui est d'autant plus agréable que la neige est moelleuse.

Nous nous arrêtons à 12h sous un sapin-tipi qui nous abrite de la neige. Le descente se poursuit tout droit pour les têtes brûlées.

A 13h15 nous sommes de retour. Mais ce n'est pas suffisant pour 3 courageux, Laurent, Marie et Alexandra qui repartent pour une petite promenade de 2h.

Après une bonne douche et la douloureuse perte de la gourde de Laurent nous pratiquons l'activité préférée de René, la récupération hydrique.

Avant le repas nous apercevons une petite huitaine de chevreuils qui traversent les bois en face du gîte. Dommage pour Marie et Gérard en pleine sieste (de 2h...).

Au départ du jour, un temps mitigé...

Au départ du jour, un temps mitigé...

L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!
L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!

L'ascencion commence vite, la neige s'oppose à notre montée, c'est dur!

N'est-ce-pas chef?!

N'est-ce-pas chef?!

Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!
Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!
Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!

Après un demi-tour forcé par la neige il est temps de se restaurer!

Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...
Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...

Il ne fais pas très chaud il est temps de rentrer...

...pour faire un bon dodo!!

...pour faire un bon dodo!!

Samedi 01 mars :

Après une bonne nuit réparatrice, les jambes sont lourdes à cause de la trace de la veille mais ce n'est pas grave nous repartons quand même. Il est 8h45 et nous nous dirigeons vers le Col de Mirandole sous un soleil radieux.

Sur le chemin nous prenons le soleil (et une petite collation) à côté d'une bergerie où la vue est magnifique. Un groupe de skieur nous passe devant et c'est la montée qui recommence. Gégé, Marissol et Alexandra cassés de la veille sont à la traine et meurent de faim. Ca devient difficile, pourtant le soleil est au rendez-vous mais l'estomac n'en fait qu'à sa tête. Heureusement nous atteignons un replat sous le Col de Mirandole avec vue sur la vallée. Il est 12h12 et c'est l'heure de manger, enfin!

Après avoir bien repris des forces, nous repartons par une traversée de Vallon Grand jusqu'à rejoindre le GR6 que nous avions pris pour aller à Fouillouse. Gégé quant à lui est redescendu par la trace de l'aller il ne se sentait pas bien. La descente se fait encore "tout droit" pour certains toujours accompagnée d'un grand soleil et d'une neige poudreuse.

Nous rentrons il est 15h. Le dénivelé du jour est de 630 m, nous avons bien mérité notre double récupération hydrique suivi d'un apéritif offert par Marie. Le repas de ce soir se compose d'une carbonade de bœuf à la bière locale, la Sauvage, accompagnée de pâtes et pour le dessert d'une bonne tarte à la framboise (et vin à volonté...une très bonne nuit a suivi...).

La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!
La montée est difficile...mais tellement belle!

La montée est difficile...mais tellement belle!

Petite pause collation...

Petite pause collation...

...et photos devant la bergerie...
...et photos devant la bergerie...
...et photos devant la bergerie...

...et photos devant la bergerie...

...avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole......avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole...
...avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole......avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole...
...avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole......avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole...

...avant de repartir jusqu'à apercevoir le Col de Mirandole...

...où une superbe vue nous attend pour le repas
...où une superbe vue nous attend pour le repas

...où une superbe vue nous attend pour le repas

Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!
Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!

Nous redescendons par Vallon Grand, le temps est magnifique!

Très bonne dernière soirée au gîte!
Très bonne dernière soirée au gîte!
Très bonne dernière soirée au gîte!

Très bonne dernière soirée au gîte!

Dimanche 02 mars :

Nous voici au matin du dernier jour de ce fabuleux week-end prolongé. Après avoir vidé les chambres et chargé la voiture nous partons pour la Chalannette, du côté de Jausiers. A 9h30 nous commençons notre périple sous un soleil encore plus présent que la veille, il fait très chaud mais pas pour tout le monde. Sur la montée René dont les mains sont gelées a le droit à un réchauffage de mains par Alexandra, privilège de chef.

Après une descente sauvage dans la neige poudreuse et vierge (comme Gérard n'est-ce-pas?!) nous prenons une petite collation au soleil. Nous sommes partis à l'aventure, la trace est loin, il faut la retrouver. Pour cela nous appliquons toujours la même méthode "tout droit". Nous passons à travers les branches d'arbres, le terrain est jonché de pièges que nous passons avec brio. Marie voulait de la baragne, elle l'a eu.

Nous retrouvons la trace, il est 12h30, mangeons! Nous profitons bien du soleil avant de repartir à travers les arbres, nous ne nous en lassons pas. Le retour aux voitures se fait à 14h, après un petit dénivelé de 300 m.

Avant de repartir pour Toulon nous faisons une petite récupération en terrasse à Barcelonnette.

Sur la route du retour Gérard aura le droit à un massage de Laurent après une belle frayeur et de l'énervement dus à quelques abrutis sur la route.

La rando commence avec le balisage jauneLa rando commence avec le balisage jaune
La rando commence avec le balisage jauneLa rando commence avec le balisage jaune
La rando commence avec le balisage jauneLa rando commence avec le balisage jaune

La rando commence avec le balisage jaune

Nous profitons du paysage

Nous profitons du paysage

Fin du balisage nous coupons à travers plaines et forêt!
Fin du balisage nous coupons à travers plaines et forêt!

Fin du balisage nous coupons à travers plaines et forêt!

Quatre jours à Saint-Paul-sur-Ubaye - 27/28 février, 01/02 mars 2014
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...
Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...

Entre deux arbres nous passons devant des ruines d'une bergerie surement...

Après tous ces efforts vient l'heure tant attendue du repas, il fait très chaud sous le soleil!
Après tous ces efforts vient l'heure tant attendue du repas, il fait très chaud sous le soleil!Après tous ces efforts vient l'heure tant attendue du repas, il fait très chaud sous le soleil!Après tous ces efforts vient l'heure tant attendue du repas, il fait très chaud sous le soleil!

Après tous ces efforts vient l'heure tant attendue du repas, il fait très chaud sous le soleil!

La fin de la rando se termine à travers les arbres encore...
La fin de la rando se termine à travers les arbres encore...
La fin de la rando se termine à travers les arbres encore...

La fin de la rando se termine à travers les arbres encore...

...mais surtout sur une terrasse à Barcelonnette avant de se dire au revoir et à la prochaine!

...mais surtout sur une terrasse à Barcelonnette avant de se dire au revoir et à la prochaine!

Rédigé par CLUB ALPIN FRANCAIS TOULON - Alexandra

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Superbe prolongement de notre beau séjour. Que du bonheur.<br /> BRAVO ALEXANDRA, rien ne t'a échappé.
Répondre
M
UN BEAU PROLONGEMENT DE NOTRE SUPER SeJOUR QUE DU BONHEUR.<br /> BRAVO ALEXANDRA. Et
Répondre
R
Super, Super, trop beau ;-))
Répondre
G
ben chat alors Alexandra trop beau une vraie pro de la tof bisous à vous gg
Répondre
L
Paysages splendides, scénario brillant, acteurs magnifiques et réalisation exceptionnelle !!! Tu as l'oscar Alexandra...Bravo et Merci
Répondre